Guide d’écriture d’essai 5/5

Par Quentin

C’est enfin la dernière partie du guide d’écriture de Peterson. Ce texte n’était pas particulièrement long, mais il était extrêmement dense.

PARTIE VI : MODIFIER LE CONTENU DES PARAGRAPHES

Le processus que décrit Peterson est long, mais incroyablement efficace. Si votre texte est un 4/10, médiocre et banal, et que vous le révisez en suivant précisément le guide, votre texte sera un 8/10 ou plus sans un seul doute.

Il faut à présent prendre chaque phrase du texte à part, et à la réécrire, en mieux. Mieux signifie plus court et plus simple, car tous les mots inutiles doivent être éliminés. Il n’y a rien de plus mieux qu’un écrivain novice puisse faire pour améliorer son écriture que de faire de plus petites phrases. C’est un conseil que j’essaie d’appliquer religieusement.

Mieux peut aussi signifier que chaque mot est précisément le bon. Ne soyez pas tenté d’utiliser du vocabulaire que vous ne maîtrisez pas. Cela vous fera perdre en crédibilité si l’usage est correcte mais la connotation ne l’est pas, ou si ces termes ne fonctionne pas dans la phrase en cours ou dans le paragraphe. De plus, un écrivain expérimenté verra immédiatement vos tentatives. A la place, écrivez avec un vocabulaire que vous maîtrisez, avec juste ce qu’il faut de prise de risque pour vous améliorer.

Si nécessaire, lisez chaque phrase à haute voix et observez si l’effet produit est étrange. Si elle ne sonne pas bien, énoncez la différemment et notez vos modifications.

Quand vous avez terminé ce processus pour chaque paragraphe, prenez vos paragraphes un à un et ré-organisez les phrases à l’intérieur de chaque.

Après cela, organisez vos paragraphes entre eux, afin d’obtenir la meilleure cohérence possible.

Enfin, Peterson conseille de laisser votre brouillon de côté. Sans le consulter, écrivez un second plan, avec les connaissances et l’expérience que vous avez à présent. Vous pouvez remplir votre second plan avec les parties que vous avez précédemment écrites.

En itérant ce processus, vous serez capable d’écrire des textes d’une qualité remarquable. La méthodologie décrite prend du temps, mais c’est le prix à payer pour exprimer des idées importantes.

Au travail !