Guide d’écriture d’essai 2/5

Par Quentin

Dans cet article, nous détaillons la suite du guide de Jordan Peterson.

PARTIE II : NIVEAUX DE RÉSOLUTION

Chaque texte existe à différents niveaux de résolution. Le premier est le mot, le second est la phrase. Peterson défend l’idée que chaque mot doit occuper précisément la bonne place et exprimer exactement la bonne notion. La phrase doit ensuite exprimer une partie de l’idée du paragraphe. Le paragraphe est le troisième niveau de résolution. A titre d’indication, chaque paragraphe doit être composé d’au minimum 10 phrases, ou 100 mots. Loin d’être une règle stupide, il s’agit en réalité d’une convention. Comme toutes les conventions, elles sont parfois suboptimales mais facilitent énormément la compréhension.

Une convention est un accord implicite. Dans notre cas, il s’agit d’un accord entre les lecteurs et les auteurs. Un exemple de convention qui facilite le design est l’usage de la roue crantée pour désigner les paramètres ou des trois points verticaux pour le menu.

Définition

Les paragraphes, arrangés ensemble sont le quatrième niveau de résolution. Le cinquième niveau est l’essai global. Il peut y avoir un certain nombre de niveaux en plus, en fonction du lecteur de l’essai (sixième niveau) et de la culture du lecteur (septième niveau). Ces considérations sur l’audience sont importantes pour communiquer clairement à une population choisie. Pour qu’un texte soit réellement réussi, il doit fonctionner à tous ces niveaux de résolution. C’est une tâche exceptionnellement difficile.

Une note concernant l’esthétique : il y a deux autres concepts à considérer lorsque l’on écrit. L’un d’eux est la brièveté, ou la concision, l’autre est la beauté ou le style. Il faut se pousser pour écrire aussi finement que possible.

Enfin, vous ne devez pas vous ennuyer quand vous écrivez. Si vous vous ennuyez, votre texte sera ennuyeux. Les causes de l’ennui sont diverses, peut-être êtes-vous paresseux, souhaiteriez-vous ne pas avoir à écrire, ou le sujet ne vous intéresse-t-il pas ? Si c’est le cas, il vous faut formuler le sujet pour qu’il ait un intérêt pour vous. Essayez-ensuite de produire du contenu de qualité, riche en sens, beau et utile.